Actualités Vente directe litiges

Litiges en vente directe : 82 % de dossiers résolus après médiation

, par Julie Tadduni

La Commission paritaire de médiation de la vente directe rapporte qu’en 2016, elle a enregistré un taux de réussite de 82 %.

Aucun secteur n’est à l’abri des litiges et la vente directe ne fait pas exception. En 2016, la Commission paritaire de la vente directe a été sollicitée sur 107 dossiers. Elle a obtenu un taux de réussite de 82 %.

 

Les secteurs les plus touchés

L’amélioration de l’habitat reste le secteur le plus représenté dans les dossiers de médiation, à hauteur de 65 % contre 53 % en 2015. Un secteur dans lequel les enjeux financiers sont aussi les plus importants. La moyenne des dossiers de l’amélioration de l’habitat est de 6 093 euros. On retrouve ensuite le secteur de l’équipement de la maison (17 %) puis du textile (9 %) et de l’édition (5 %).

 

Quelles ont été les solutions ?

La solution qui a été le plus souvent trouvée pour mettre fin au litige a été l’annulation/ le remboursement (34 %), suivie par le geste commercial (20 %). Du côté des consommateurs, en cas de litige, on plébiscite également l’annulation/ le remboursement (39 %), puis l’exécution de la commande/ la livraison (15 %).

gplus-profile-picture

Julie Tadduni
Journaliste Web et community manager pour Vente directe magazine


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires