Actualités little marcel vente directe

Little Marcel met le cap sur la vente directe

, par Julie Tadduni

Récemment, la marque de prêt-à-porter Little Marcel annonçait son lancement en vente directe. Qu’est-ce qui l’a décidée à investir ce créneau et quelles sont ses ambitions à terme ? Réponse avec Laurence Laforme, directrice régionale Nord-Est de la marque.

Pourquoi Little Marcel a choisi de se lancer en vente directe ?

Fin janvier, nous annoncions en effet notre positionnement sur ce créneau. Notre directrice marketing Belinda Valles, a pensé qu’il était important d’être présent en vente directe car elle se porte très bien. Nous sommes connus du grand public, et ce système de distribution nous aide à toucher des gens que l’on ne peut pas toujours atteindre via les boutiques car encore faut-il en avoir une à proximité.

 

La vente en ligne n’est pas suffisante ?

Et en la matière, Internet a ses limites. On ne peut se rendre compte du rendu et de la qualité d’un lin qu’en le touchant, une photo ne rend pas toujours justice au produit.

 

Quelles sont les perspectives de développement de la marque en vente directe ?

Quatre directrices régionales ont été nommées, dans le but d’opérer un développement rapide en France. La notoriété de la marque nous facilite la tâche, nous avons beaucoup de jeunes VDI qui se présentent, qui n’ont jamais fait cela, mais qui aiment la marque et souhaitent la vendre.

 

Quel type de distributeurs recherchez-vous ?

Des personnes sympathiques qui ont un réel attrait pour la marque. C’est notre seul critère : aimer le produit ! Nous nous développons via un réseau de VDI et ceux qui auront une équipe de plus de 10 personnes deviendront managers et percevront donc des commissions supplémentaires.

gplus-profile-picture

Julie Tadduni
Journaliste Web et community manager pour Vente directe magazine


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires