Actualités Boutique dans mon salon

M6 : Une boutique dans mon salon remplace Les reines du shopping

, par Julie Tadduni

Cet été, la vente directe sera à l’honneur sur M6. L’émission Une boutique dans mon salon viendra ainsi remplacer Les reines du shopping.

À partir du 25 juillet à 17 heures 30 sur M6, Une boutique dans mon salon sera diffusée à la place des fameuses Reines du shopping. Quatre VDI s’affronteront ainsi pour remporter 2 000 euros.

 

Que le meilleur gagne

Elles disposeront de 1 heure 30 pour convaincre 5 acheteuses au cœur de leur salon, qui auront le même budget pour acheter le ou les produits qui les auront le plus séduites lors de chaque présentation. Elles effectueront leurs pré-commandes en fin d’épisodes. Décideront-elles de les confirmer en fin de semaine ?

 

2 000 euros à la clé

Le vendredi, le verdict tombera grâce à une combinaison entre le montant des achats définitifs des acheteuses et les notes que les candidates se sont attribuées les unes aux autres.

 

Découvrez les premières images !

 

gplus-profile-picture

Julie Tadduni
Journaliste Web et community manager pour Vente directe magazine


Sur le même thème


Vos réactions (2)

  1. debza, le

    bonjour,
    quand sera diffusé les reines du shopping ?
    cordialement.

  2. Picolet Françoise, le

    Dommage que dans cette émission sensée promouvoir la Vente à Domicile, la chaîne M6, fidèle à elle-même, mette en avant essentiellement ce qui peut faire le buzz et l’aspect « vente de produits », au dépens de ce qui fait la spécificité de ce mode de distribution par rapport aux modes plus classiques et de ce qui rend la VAD particulièrement raccord avec ce que les consommateurs d’aujourd’hui attendent d’un commercial : écoute de leurs besoins, conseil, convivialité, etc.
    Dommage aussi que la CONSEILLÈRE doive aussi jouer le rôle de l’hôtesse : outre le fait que cela n’est pas le reflet de la réalité, c’est particulièrement anxiogène pour les concurrentes, qui de ce fait sont contraintes à de trop nombreuses allées et venues dans la cuisine (cette semaine du moins) et à laisser seules les invitées, ce qui n’est jamais bon et rend difficile la reprise en mains de la réunion lorsqu’elles reviennent auprès des invitées (ce que l’on a d’ailleurs pu constater dès les premières émissions).
    Dommage enfin que les candidates soient appelées à donner une note aux autres concurrentes : cela fausse la donne et transmet une image fausse et détestable de l’état d’esprit de la Vente à Domicile : comme cette Conseillère qui n’hésite pas à clamer qu’elle est là uniquement pour gagner et qu’en conséquence, même si elle trouve une concurrente professionnelle, elle lui mettra une mauvaise note. Jolie mentalité, qui ne reflète en rien ce que doit être l’état d’esprit d’une Conseillère de V.A.D. ! Donner leur avis aurait largement suffi et aurait sans doute permis d’avoir des appréciations plus objectives et plus justes. Évidemment, cela aurait moins créé le buzz !…
    Néanmoins, cette émission a au moins le mérite de parler et de faire parler de la Vente à Domicile et de témoigner que ce mode de distribution est enfin considéré par les médias comme une activité professionnelle à part entière, au même titre que les autres professions qui participent à ce genre d’émissions de télé réalité : l’hôtellerie, la restauration, l’immobilier etc. Chose qui n’aurait même pas été imaginable il y a seulement quelques années…

Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires