Actualités De gauche à droite : Jean Christophe Hallynck, Stéphanie Pierlot et Stéphane Jumel, cofondateurs d'Ipheos.

De gauche à droite : Jean Christophe Hallynck, Stéphanie Pierlot et Stéphane Jumel, cofondateurs d'Ipheos.

Vente directe : Ipheos, une nouvelle marque de cosmétique

, par Innocentia Agbe

Trois anciens cadres de chez Nocibé se sont associés pour créer leur marque de cosmétique, Ipheos, distribuée en vente directe. Ils entament aujourd’hui leurs recrutements.

 

Tout juste née, la marque Ipheos, lancée officiellement en mai 2015, annonce vouloir recruter 3 000 vendeurs à domicile indépendants (VDI).

 

Des produits naturels

Nous avons décidé de distribuer nos produits par le biais de la vente directe car nous savons qu’il s’agit d’un mode de distribution porteur. De plus, ce fonctionnement est plus simple que de créer un réseau de magasins”, explique Jean-Christophe Hallynck, directeur associé. La marque propose des produits de soins notamment pour le visage et le corps à destination des femmes et des hommes. “Ce sont des produits naturels, non testés sur les animaux et fabriqués en France”, précise Jean-Christophe Hallynck.

 

Qualité orale et de présentation

Aujourd’hui, l’entreprise compte 45 VDI et ambitionne d’atteindre au moins le nombre de 3 000 à terme. Toutes les régions sont concernées par le recrutement. Pour l’instant, les vendeurs sont essentiellement concentrés dans le Nord-Pas-de-Calais d’où est originaire Ipheos. Mais il y en a aussi à Avignon, Toulouse, Antibes ou encore en Alsace. “Nous recherchons des personnes motivées. Elles n’ont pas forcément besoin d’avoir eu une expérience dans les cosmétiques, même si c’est un plus. Il faut des gens souriants, qui savent bien s’exprimer et ayant une bonne présentation”, détaille Jean-Christophe Hallynck.

 

Une marraine pour faire ses premiers pas

L’enseigne assure proposer une formation aux produits en présentiel pour ceux installés dans le Nord-Pas-de-Calais ou par Skype pour les autres. Mais ce n’est pas tout selon Jean-Christophe Hallynck.  “Chaque VDI a une marraine pour l’accompagner. Nous proposons également des fiches produits ou thématiques comme ‘comment réussir dans la vente directe ?.’”

gplus-profile-picture

Innocentia Agbe
Journaliste pour Vente directe magazine


Sur le même thème