En pratique

En mai 2008, la Fédération de la vente directe lançait un référentiel métier de la vente directe, éclairant ainsi davantage la profession de vendeur à domicile. Dans cet article, zoom sur le “responsable d’équipe”.

Responsable d’équipe : vendeur, mais pas seulement

, par La Rédaction

En mai 2008, la Fédération de la vente directe lançait un référentiel métier de la vente directe, éclairant ainsi davantage la profession de vendeur à domicile. Dans cet article, zoom sur le “responsable d’équipe”.
 
La FVD (Fédération de la vente directe) a souhaité créer un référentiel pour déterminer, de la manière la plus précise possible, les différentes fonctions qui composent la vente à domicile. C’est ainsi que le premier “Référentiel métier de la vente directe” a vu le jour en mai 2008. “Vendeur débutant”, “vendeur confirmé”, “responsable d’équipe” et “responsable force de vente”, ce référentiel de compétences distingue quatre métiers précis et offre une définition de leurs fonctions. La difficulté rencontrée, lors de l’élaboration de ce document, a été de déterminer les termes communs car les appellations diffèrent selon les entreprises.
Après avoir présenté le “vendeur débutant” et le “vendeur confirmé” dans nos numéros précédents, abordons à présent le “responsable d’équipe”, également appelé selon les entreprises : “responsable de réseau”, “responsable de zone”, “ambassadeur pilote”, “directeur de district”, “chef de zone”, “animateur”, “team coach”, “directeur de division” ou “directeur d’agence”.
 
Quel rôle joue le responsable d’équipe ?
Avant d’en venir à la description même du statut et des fonctions du responsable d’équipe, rappelons d’abord ce qu’est la vente directe. La vente à domicile est un mode de distribution caractérisé par la présence physique d’un vendeur au logement d’un client ou dans tout autre endroit non destiné au commerce (le lieu de travail par exemple). Précédée d’une présentation pratique des caractéristiques du produit ou des services proposés et des conditions de vente, la transaction peut avoir lieu en réunion ou sous forme d’atelier, avec plusieurs clients, ou en face à face. Malgré un titre qui le démarque des autres acteurs de la vente à domicile, le responsable d’équipe reste un vendeur exerçant auprès de la clientèle. Ainsi, comme le rappelle le référentiel, il est amené “à prospecter en vente directe”, à “préparer la vente à domicile”, à vendre et “à suivre ses clients et l’activité”.
Ce qui le différencie des autres fonctions est qu’en plus d’une activité de vente, il peut parrainer, former et animer une équipe de distributeurs, qu’ils soient débutants ou confirmés. Le poste de responsable d’équipe s’acquiert par l’expérience, mais aussi en fonction “de sa connaissance du fonctionnement de l’entreprise et de ses qualités d’encadrement, soit par promotion interne, soit par recrutement externe”, précise le référentiel.
 
Un contexte libre d’activité
Un responsable d’équipe peut être soit salarié, soit indépendant. Dans le premier cas, il peut être salarié de droit commun ou voyageur représentant placier (VRP) sur un secteur géographique particulier. Il est alors sous l’autorité de l’entreprise, que ce soit en tant que vendeur, parrain ou animateur. Dans le second cas, il peut être vendeur à domicile indépendant (VDI), agent commercial ou commerçant. Libre à lui de déterminer ses objectifs de vente et d’organiser son travail. Il est alors rému­néré par l’entreprise pour ses actions de parrainage et d’animation, celles-ci étant une prestation de service. “Le responsable d’équipe d’une entreprise membre de la Fédération de la vente directe est également tenu, au même titre que l’entreprise, de respecter le code de conduite des entreprises de vente directe applicable aux relations entre l’entre­prise et ses vendeurs”, ajoute le document.

La Rédaction


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires